La commune de Montet

 

Histoire et géographie

La commune de Montet se situe dans le district de la Glâne, au sud-ouest du canton de Fribourg, à la frontière du canton de Vaud. Sa superficie est de 219 ha, dont 17 consacrés à l'habitat et 154 à l'agriculture. Le reste est constitué de forêts. La Broye coule au fond d'une petite vallée que vous pourrez admirer en allant vous promener au nord de la commune.

L'agriculture a dominé jusque dans les années 80. Depuis trente ans, la population n'a cessé d'augmenter, passant de 173 habitants en 2000 à un peu plus de 400 à ce jour. Désormais, Montet est essentiellement un village résidentiel, prisé d'habitants en provenance de la région lausannoise.

D'un point de vue patrimonial, Montet recense les ruines du château de la famille de Villardin, au-dessus de la Broye, détruit avant le XVIème siècle, une série de quinze bornes datant de la fin du XVIIème siècle, un petit château des XVII-XVIIIèmes siècles au centre du village, appelé « châtelet Demierre » dans la littérature, une école construite en1875 et quelques fermes des XVIIIème, XIXème et XXème siècles. Ces dernières sont pour la plupart éloignées du centre du village.

En 1579, Catherine de Loys, descendante des propriétaires du château au bord de la Broye, est autorisée par le Conseil de Fribourg à installer un tribunal à Montet, dans la maison du centre du village, pour la seigneurie de Montet et de Villardin. La famille de Villardin s'éteint durant la première moitié du XIXème siècle. Le « châtelet » a été transmis à la famille Demierre avant cette période. C'est à la famille de Loys que Montet a emprunté ses armoiries, officielles depuis 1941.

 Laetitia Weber

 

Les armoiries

 

D'azur au demi vol d'or, au chef d'argent chargé d'une croisette tréflée du premier.

Ces armoiries sont celles de la famille de Loys, brisées du chef à la croix de St-Maurice, patron de l'église paroissiale d'Ursy dont dépend Montet.


Le gentilé
 
Les habitants de Montet sont surnommées les "Pia". Ce sympathique diminutif fait référence aux oiseaux "pique-bois".
 
Pour aller plus loin
 

Office fédéral de la statistique, données 2009

ANDEREGG Jean-Pierre, La maison paysanne fribourgeoise. Tome 2 : Les districts de la Broye, de la Glâne, de la Gruyère et de la Veveyse, Société suisse des traditions populaires, Bâle, 1987, p. 444.

KUENLIN Franz, Dictionnaire géographique, statistique et historique du canton de Fribourg, édition originale 1832, Slatkine, Genève, 1987, pp. 159 et 160.

MARADAN Evelyne, « Montet (Glâne) », in Dictionnaire historique de la Suisse, 2008

REYMOND Maxime, « Les Seigneurs et le château de Villardin près Rue », in Annales fribourgeoises, Fragnière Frères, Fribourg, n°5, 1913

VEVEY Hubert de, Armorial des communes et des districts du canton de Fribourg, Orell Füssli, Zürich, 1943